On naît au premier plan. Je veux dire: on n’est au premier plan que si le désir de nos géniteurs l’a désiré. Moi, je suis né au second plan et dans ce paradoxe insoluble qui voudrait que pour exister, je doive m’effacer.