Mon passe-temps favori est de te chercher dans la foule. Pas comme un voyeur ou le paumé que je fus, mais comme une sorte de mélomane curieux qui attendrait un point d’orgue parmi les mesures d’une symphonie échevelée.