Mes premiers pas en Inde sont à jamais marqués par ma mésestimation naïve que l’Inde n’est pas un pays de grands photographes. Jusqu’à ce jour d’octobre deux mille onze, je baignais dans mon ignorance, les stéréotypes et mes opinions hâtives. Alors l’Inde m’a rendu service en m’accueillant avec les bras ouverts et une baffe dont je me souviendrai longtemps.