C’est davantage de pieds pas propres qu’il s’agit. Je ne connais pas vraiment les pieds sales comme ces enfants avec qui j’ai joué en Afrique ou ceux croisés dans les ruelles de Old Delhi. Je suis encore trop privilégié, trop propret. Je me couche toujours avec des pieds lavés; c’est ainsi au pays des pédiluves, des pédicures et des podologues.